Business coaching : osez la transformation de votre entreprise
Comment garder le cap tout en étant toujours capable de s’adapter, de se transformer pour avancer ?

La vie d’une entreprise, comme celle d’un humain, est une histoire remplie de grands et petits évènements. Dans un contexte où tout change vite et continuellement, gérer son affaire peut devenir un véritable challenge. Comment rester à la pointe dans son secteur ? Comment garder le cap tout en étant toujours capable de s’adapter, de se transformer pour avancer ? Le business coaching ou coaching d’entrepriseest la solution pour vous accompagner dans les transformations individuelles, organisationnelles et collectives.

Les multiples facettes du coaching d'entreprise au service de la transformation

Le business coaching peut intervenir sur des demandes précises telles que le renforcement du leadership pour les managers, le développement d’une vision stratégique, l’amélioration des relations et collaboration des équipes… Mais il peut encore aller plus loin : augmenter significativement l’intelligence relationnelle de votre entreprise pour la rendre agile, performante et résiliente face au changement. Nous vous invitons ici à découvrir l’histoire d’Etoila, entreprise de concession automobile que son dirigeant, Hugo, veut emmener vers demain.

 

En savoir plus sur le business coaching


Hugo, un entrepreneur visionnaire

Cheveux poivre et sel, démarche assurée et sourire aux lèvres, Hugo porte bien sa cinquantaine et est un chef d’entreprise accompli : après avoir repris la concession SOVO familiale, il a œuvré à faire grandir l’entreprise en rachetant deux concessions supplémentaires, rassemblées sous une appellation unique : Etoila. Toujours avide de nouveaux projets, il souhaite revendre son affaire pour se lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale à l’étranger avec son épouse. Mais Hugo n’envisage pas une seconde de « filer à l’anglaise », il s’est donné 5 ans pour amener ses concessions et ses équipes à plus d’autonomie et de pérennité. Hugo est un entrepreneur dans l’âme mais il n’en n’est pas moins un être humain sensible et il a à cœur d’assurer l’avenir de l’entreprise dans laquelle il s’est tant investi.


C’est donc avec des projets plein la tête qu’il se rend à un event du cercle de Wallonie auquel participe Geert Vanhaaker, Président du CA SOVO pour le Benelux. Une discussion avec lui est une occasion à ne pas manquer pour Hugo. Geert n’est effectivement pas avare en précieuses informations sur les évolutions voulues par la maison mère suédoise de SOVO : des évolutions technologiques innovantes à travers les motorisations hybrides et électriques, la transformation des techniques commerciales pour tenir compte des évolutions numériques et des attentes des clients en termes de services. Cerise sur le gâteau : Geert lui parle de 2 concessions mises en vente, l’une à Liège, l’autre à Tournai. Les deux concessions bénéficient d’une localisation favorable, d’équipes expérimentées et d’un beau potentiel de développement. Hugo y voit immédiatement une opportunité en or pour renforcer la solidité de son entreprise mais, en businessman aguerri, il en perçoit aussi les risques et difficultés.

Savoir choisir son coach, une étape cruciale

S’il ne manque ni d’assurance, ni d’expérience, Hugo est aussi suffisamment malin pour savoir quand il a besoin d’aide pour atteindre ses objectifs. Agrandir son entreprise, l’amener à la pointe des attentes du marché, autonomiser et rassurer ses équipes… le défi est de taille. Il pense alors au coaching d’entreprise et se souvient d’un contact dont un ami lui avait parlé très positivement. Il fouille ses souvenirs ainsi que son téléphone où il est sûr d’avoir noté l’info. Il ne lui faut pas longtemps pour retrouver les coordonnées de Wolfpack Coaching.

La première entrevue se déroule dans le cadre agréable de la Brasserie de l’Ordonnance à Namur où Hugo a invité John, fondateur de Wolfpack Coaching. En bon dirigeant, Hugo prend la main des opérations et le bombarde de questions, histoire de savoir à qui il a affaire et où il met les pieds. Cette attitude décidée plaît immédiatement à John qui se prête volontiers au jeu du questions/réponses.


Le business coaching : pour quoi ? pour qui ?

Le business coaching est un processus d’accompagnement des entreprises vers leurs objectifs, qu’il s’agisse de la créer, de la transformer, de gérer le changement ou une période de crise. Inclusif, ce processus intègre aussi bien les dirigeants que leurs collaborateurs en tenant compte des rôles, forces et faiblesses de tous les éléments constitutifs de l’entreprise. 

Transformer mon entreprise : comment impliquer les équipes ?

Emmener ses équipes dans l’aventure de la transformation suppose avant tout de pouvoir leur donner une direction claire. A ce titre, le coaching exécutif des dirigeants vise à préciser la mission, la vision et les valeurs communes à l’entreprise. 

Cette première étape fondatrice doit ensuite pouvoir être confrontée, partagée et intégrée par les équipes de direction, c’est là qu’intervient le coaching des managers. C’est l’étape clé pour créer une véritable culture d’entreprise, identifier les enjeux et créer un projet de transformation partagé issu de l’intelligence collective.


Pour que le projet devienne une réalité, les équipes administratives, techniques et commerciales doivent pouvoir disposer des ressources et informations nécessaires, sans oublier la prise en compte des besoins et attentes des acteurs finaux : les clients ! Sur base des étapes précédentes et sur la réalité spécifique de l’entreprise concernée, Wolfpack Coaching vous propose un accompagnement sur-mesure mettant l’humain et la conduite du changement au cœur du processus.

Ce processus va opérer à 4 niveaux:

  • la transformation stratégique ;

  • la transformation organisationnelle ;

  • la transformation culturelle

  • la transformation de l’équipe de transformation; c'est-à-dire la transformation individuelle des dirigeants et porteurs internes du changement. En effet, ceux-ci se doivent d’être modélisants pour leur équipe et donc être capable de changer eux-mêmes leurs rituels et mécanismes décisionnels pour porter au sein de leur organisation les changements définis.

A l’image de la meute de loups qui coopèrent au profit du groupe, Wolfpack est une équipe de 4 coachs qui met ses compétences et sa motivation au service de la transformation des entreprises, dans le respect de sa liberté de choix.


Outre les compétences propres à chaque membre de l’équipe, encore faut-il les articuler au mieux à travers la collaboration pour fournir le meilleur service possible aux entreprises. A ce titre, l’équipe travaille notamment sur base des outils de la formation « shiftmaker- niveau 2 » sous la supervision d’Isabelle Dubois de la Butterfly Academy. Fondatrice de l’école de la transformation, la Butterfly Academy propose des parcours résolument identitaires et de quête de sens, portant autant sur la savoir-être que le savoir-faire.

Le coaching d'entreprise : un contrat

Si Hugo s’est montré généreux en questions lors de cette première entrevue, John n’a pas été en reste ! En effet, le business coaching est toujours un accompagnement personnalisé qui suppose de pouvoir comprendre la réalité et les défis de l’entreprise pour déterminer les étapes, modalités et durée du processus. Voici un petit extrait de leurs échanges.

John : Tu souhaites revendre Etoila d'ici 5 ans. D'ici là, tu veux agrandir ton entreprise avec 2 concessions supplémentaires, t'assurer de son autonomie dans la durée et de sa performance par rapport aux évolutions de ton secteur. Est-ce que cela résume bien ta demande ?

Hugo : Oui, en effet, c'est bien résumé et c'est parce que cela suppose de nombreuses étapes et enjeux que je sollicite un coaching externe.

John : Qu'est-ce qui te fait penser que ton entreprise doit gagner en autonomie ?

Hugo : Les 3 concessions actuelles fonctionnent globalement bien mais parfois j'ai presque peur d'aller dans la première, celle que j'ai reprise à mes parents ! Le commercial qui gère cette concession doit régulièrement faire face à des clients dont la première question est "Hugo est là ?". A force je crois qu'il a l'impression d'être transparent et il me fait la gueule ! Le phénomène est moins marqué sur les 2 autres concessions mais existe quand même. Ce n'est pas le cas dans les 2 concessions que je compte racheter, je voudrais profiter de cette opportunité pour intégrer les 5 concessions dans une approche commune et que les clients viennent pour Etoila et pas pour moi.

John : Qu'est-ce qui t'intéresse autant dans les 2 concessions que tu souhaites racheter ?

Hugo : Elles sont bien localisées, leurs chiffres sont bons et, surtout, elles sont plus avancées sur certaines évolutions de la marque. Leurs équipes techniques sont bien formées sur les motorisations hybrides et électriques et les commerciaux ont développé leurs pratiques de service aux clients. Avec l'évolution du numérique, les gens peuvent aujourd'hui acheter une voiture depuis leur salon. Du coup, pour avoir une réelle plus-value, les commerciaux doivent dépasser le seul objectif de vendre et pouvoir développer une véritable relation de conseils et de confiance avec les clients. Je voudrais que l'expertise de ces 2 concessions supplémentaires puissent profiter aux 3 autres.

John : Qu'est-ce qu'Etoila représente pour toi ? Pourquoi veux-tu faire autant d'efforts pour qu'elle puisse exister sans toi ? Finalement, tu veux t'en aller vers d'autres projets, qu'est-ce qui te retient de faire tes bagages, là, tout de suite ?

Hugo est un peu surpris par la question et met quelques instants à répondre : au départ, c'était une affaire familiale, j'ai passé 20 ans à la faire grandir et à la rendre performante. Je ne vais quand même pas l'abandonner purement et simplement à un moment où les défis sont aussi importants pour l'avenir.

John, volontairement confrontant : Comment verras-tu que ton entreprise a atteint ses défis d'avenir ?

Hugo, fronçant les sourcils : difficile à dire, je veux que mes équipes se sentent à l'aise par rapport à mon départ. Je veux une entreprise solide financièrement, humainement et à la pointe des défis en termes d'environnement et de service client. Je veux que mon entreprise soit parfaitement sur les rails des changements nécessaires et suffisamment autonome pour vivre sa vie sans moi.

John : Tu as un véritable attachement de coeur à ton entreprise et elle n'existerait pas sans les êtres humains qui la composent. A toi de leur transmettre cette motivation qui vient de l'âme. Tu es l'équipe, l'équipe est toi et tu ne pourras pas leur donner de meilleur atout que celui-là pour exister sans toi.

L’entretien se poursuit, à travers les questions de John, Hugo expose les actions qu’il a déjà entreprises pour le bien-être et le renforcement des liens entre les membres de son équipe. John prend des notes afin d’établir une proposition d’accompagnement la plus spécifique possible aux besoins stratégiques d’Hugo qui, s’il est loin d’être un débutant, n’en n’est pas moins en attente de réponses précises à ses questionnements. 

Sur base de ces éléments, un contrat est proposé à Hugo qui prend quelques jours de réflexion avant de recontacter Wolfpack. Un nouveau rendez-vous est organisé, rendez-vous au cours duquel le contrat de coaching est finalisé et signé. L’aventure peut commencer !

J'ai des questions sur le coaching et le coaching entreprise 

Le business coaching en pratique : la meute entre en action


Sur base du contrat établi, Alexandra, John, Hélène et Laura sont rentrés dans le concret de l’accompagnement, assurant la répartition des actions et la cohérence de l’ensemble. Les différentes phases du coaching se déroulent successivement ou en parallèle.

John : le coaching exécutif des dirigeants

John doit d’abord travailler avec Hugo à la définition de la mission, de la vision et des valeurs d’Etoila. Cette étape est stratégique pour aller vers plus d’autonomie. En effet, les échanges ont montré qu’Hugo, en tant que personne, prenait une place trop importante, la clientèle recherchant volontiers son conseil, laissant peu de place à ses équipes commerciales. 

Ces éléments ainsi que les évolutions attendues pour Etoila ont aussi été soumis aux autres membres du Conseil d’Administration. A travers différents outils d’intelligence collective, les échanges ont mené à préciser les éléments-clé :

  • La vision d'Etoila : contribuer à la liberté de déplacement dans un monde durable.

  • La mission d'Etoila : proposer des véhicules innovants et respectueux de l'environnement à nos clients tout en préservant la confiance et la sécurité caractéristiques de la marque SOVO.

  • Les valeurs d'Etoila : Innovation - Développement durable - Liberté - Sécurité.

Mais le processus a aussi fait émerger des craintes pour l’avenir, certains administrateurs montrant plus de réticences que d’autres à l’idée de l’agrandissement via le rachat de 2 concessions supplémentaires alors que les évolutions technologiques des motorisations vont aussi leur imposer des investissements matériels importants.

Enjeux identifiés

 Autonomiser l'entreprise par rapport à la personnalité d'Hugo.

 Rester à la pointe des évolutions technologiques.

 Maîtriser l"équilibre financier


Laura : le coaching des managers

C’est avec un ventre tout rond que Laura aborde les managers et les financiers, affichant l’assurance parfaite de la femme « enceinte jusqu’au fond des yeux qu’on a envie d’appeler Monsieur » ! Si l’adhésion à la mission, vision et valeurs définies pour Etoila est de nature à rassurer, managers et financiers montrent plus de craintes et de résistances face aux changements et évolutions annoncés. Ils partagent ainsi certaines des réserves émises par le CA sur l’aspect financier mais aussi par rapport aux capacités d’évolution des équipes dans leur pratique et l’amélioration de la communication entre techniciens et commerciaux. La communication entre les managers de différentes concessions est également pointée afin d’assurer la cohérence d’ensemble.


Enjeux identifiés

 Augmenter la congruence des équipes et concessions

 Développer la dimension conseil de la relation clients

 Rassurer les équipes techniques sur leurs compétences

Alexandra : le coaching des techniciens

Comme pointé par les managers, les équipes techniques (garagistes, ouvriers…) montrent effectivement des peurs manifestes face aux évolutions des motorisations. Fine psychologue, Alexandra rayonne la douceur et la bienveillance, elle sait installer la confiance pour permettre aux personnes de s’exprimer dans un processus parfois perçu comme « venu d’en haut ». Tout le défi d’Alexandra est, justement, de leur donner une place d’acteurs : on parle automobile, Etoila ne fonctionnerait pas sans eux. Cette phase permet de faire ressortir deux éléments importants : le besoin de formation des équipes et leur sentiment de décalage par rapport aux commerciaux. Ces derniers vendent de l’hybride alors qu’eux, derrière, ont du mal à la gérer techniquement. Ils se sentent quelque peu négligés, mal considérés.

Enjeux identifiés

 Se sentir reconnus par les équipes d'interface clients

 Avoir les ressources nécessaires pour faire face aux évolutions techniques

 Coaching des équipes d'interface client


Hélène : le coaching de l'interface clients 

Les commerciaux, secrétaires et membres du SAV font quant à eux la rencontre d’Hélène, psychologue et coach. Regard pétillant et charme indéniable, Hélène est un esprit libre qui sait faire émerger les idées chez les autres. Si cette phase permet de mettre en évidence les tensions existantes avec les équipes techniques, elle permet aussi de faire comprendre aux intervenants qu’ils partagent finalement les mêmes craintes et difficultés : eux aussi doivent évoluer dans leurs pratiques. En effet, l’évolution numérique transforme la relation clients, qui sont de plus en plus à la recherche de conseillers, d’une relation de conseil et de confiance. Là où la marque SOVO développe les configurations et ventes digitales, les commerciaux d’Etoila font régulièrement face à des clients demandeurs de catalogues papiers ou de tests de divers modèles. Il y a un réel enjeu pour cette catégorie de clientèle qui a du mal à faire confiance uniquement sur base d’échanges par écran interposé.


Enjeux identifiés

 Apaiser les tensions avec les équipes techniques

 Gérer les enjeux de la digitalisation

 Avoir les ressources nécessaires pour faire évoluer la relation clients

Confronter et coopérer pour élaborer un processus de transformation

Arrive l’heure pour nos coachs de confronter leurs notes pour donner la vue d’ensemble et les propositions d’actions concrètes au client. Un exercice révélateur…En effet, si l’équipe s’accorde facilement sur les enjeux, un point de divergence apparaît entre Hélène et Alexandra sur la façon de procéder concernant le besoin d’augmenter la confiance et la cohésion entre les équipes techniques et commerciales. Morceau choisi :

Hélène : Je pense qu'il faut avant tout renforcer la cohésion des équipes et organiser un teambuilding pour leur permettre de se rencontrer et de collaborer.

Alexandra : Je crois qu'il faudrait d'abord permettre aux techniciens de se former avant de lancer un teambuilding.

Hélène : Ce ne serait pas logique, il faut d'abord que les techniciens et les commerciaux comprennent la réalité les uns des autres. C'est important pour qu'ils abordent ensuite les formations en ayant bien en tête l'ensemble des enjeux et pas uniquement ceux spécifiques à leur département.

Alexandra : Sauf que les techniciens ont clairement marqué une méfiance vis-à-vis des commerciaux. Ils ne se sentent pas reconnus par les employés, certains se sentent même dévalorisés. Ce n'est pas une bonne base pour organiser un teambuilding.

Hélène : Aucun membre de l'équipe interface clients n'a marqué le moindre mépris envers les techniciens, rien ne peut laisser penser cela. Ils sont conscients des difficultés de communication mais absolument pas dédaigneux envers leurs collègues ouvriers.

Alexandre : La question n'est pas de savoir ce que pensent réellement les commerciaux, les techniciens le ressentent comme tel, c'est cela la réalité que nous devons prendre en compte en premier lieu.

Hélène : Mais justement, quoi de mieux qu'un teambuilding pour dépasser les a priori ? Les techniciens ne sont pas des enfants, c'est en les mettant au contact direct de leurs collègues employés qu'ils pourront se rendre compte que leur ressenti ne correspond pas aux pensées ou intentions réelles des intéressés

Consciente que la dialogue tourne en rond, Laura intervient pour marquer un temps d’arrêt. Les deux points de vue sont intellectuellement défendables mais l’objectif reste bien de formuler une proposition concrète et de préserver la cohésion et la cohérence au sein même de Wolfpack Coaching. C’est une question de crédibilité.

John invite ses comparses à prendre un peu de hauteur en se rappelant les fondamentaux de Wolfpack : permettre au client d'atteindre ses objectifs en plaçant l'humain et la conduite du changement au coeur du processus et ce, en s'appuyant sur 4 valeurs : 

 

Avec l’humain en élément central, le changement et la transformation mis en avant et enfin la notion de liberté, il semble dès lors plus logique de commencer par le teambuilding. En effet, même s’ils ont des craintes, cela permet de reconnaître la liberté des techniciens à avoir leur propre avis et ressenti tout en engageant l’ensemble des équipes, techniques et commerciales, dans la coopération au-delà des tensions. Les 4 coachs s’accordent finalement sur cette orientation et c’est Hélène qui aura la charge d’organisation du teambuilding en tenant compte des tensions relevées par Laura.

Je veux découvrir comment le Business coaching peut aider mon entreprise


Wolfpack : nos défis sont les vôtres !

Cet exemple montre bien toute la plus-value du travail en équipe dans le cadre d'un business coaching. Si le coaching peut sembler un domaine bien éloigné de celui de l'automobile, Wolfpack Coaching et Etoila n'en partagent pas moins la même réalité fondamentale : une entreprise est faite d'êtres humains qui ont besoin de pouvoir s'accorder sur le "higher purpose", l'Âme d'Etoila pour avancer.

Déployer le projet dans la durée : 5 mouvements, 10 fils d'or

Une fois le projet établi, vient le moment de voir comment le déployer dans la durée. L’accompagnement de Wolfpack se poursuit à cette fin en utilisant 5 mouvements et 10 fils d’or. A cette fin, Wolfpack coaching applique le système enseigné par Butterfly & Co.

Les 5 mouvements



Ce processus itératif est un véritable guide tout au long des phases de déploiement du projet pour garder le cap vers l’objectif. La mission de Wolfpack sur ce point est de permettre à l’entreprise d’intégrer ce fonctionnement sur le long terme. Les 10 fils d’or sont, en quelque sorte, le carburant qui permettra à ce processus de tourner aussi mélodieusement que le ronronnement d’un moteur de SOVO !

Les 10 fils d'or


 

Comptez sur nous pour transformer votre entreprise

Rien n'est permanent, sauf le changement. Seul le changement est éternel - Héraclite

Si cela était déjà vrai à l’époque d’Héraclite, cela l’est encore plus aujourd’hui dans un monde où tout change à grande vitesse. Les changements bousculent votre entreprise ? Vos équipes se sentent insécurisées ? Vous voulez innover et évoluer mais le chemin pour y arriver vous semble insurmontable ? Wolfpack Coaching est là pour transformer l’inconnu en opportunité, la peur en motivation, l’idée en projet concret. N’hésitez pas, l’équipe Wolfpack rêve déjà de vous accompagner dans l’aventure.


Coaching professionnel : derrière chaque audace se cache un cadeau.
Osez le changement...