Le loup et sa meute, que nous apprennent-ils sur le coaching ?

J’ai eu la chance d’étudier les loups au Canada, ce qui m’a permis de découvrir de nombreuses choses : leur sens de la liberté, du partage, du respect des limites et une approche de la territorialité qui leur permet de vivre en équilibre dans leur écosystème et avec leur communauté. Loin des clichés négatifs qui leur sont associés, le loup et la meute sont une source d’inspiration inépuisable dans mon travail de coach. Par son comportement, individuel ou en groupe, le loup nous ressemble bien plus que vous ne l’imaginez.

Loup noir, loup blanc : une symbolique ambivalente

Au travers des âges et des cultures, le loup a toujours fasciné l’imagination humaine, suscitant aussi bien l’admiration que la peur, voire la haine.

Dans la Rome antique, la louve de Romulus et Remus était associée à la fécondité. Dans les pays du bassin méditerranéen, le loup blanc était associé au culte de la lumière au point qu’il était interdit de le tuer, sous peine de grands malheurs. A côté de cette image nourricière, le loup est aussi associé de longue date à la puissance guerrière, imposant le respect. 

Son image s’est cependant dégradée avec le développement du christianisme qui lui oppose l’image de la brebis, symbole du Christ et de ses disciples, qu’il fallait protéger du loup. L’église catholique a ainsi largement contribué au discrédit du loup, devenu en quelque sorte « l’associé du diable ». Cette image s’est largement répandue, y compris dans de nombreux contes et récit : le loup est devenu l’ennemi à abattre, que ce soit pour sauver des âmes ou des troupeaux.

Les colons blancs ont aussi emmené et imposé cette image lors de la découverte et de la colonisation de l’Amérique. Pourtant, les amérindiens avaient une toute autre relation avec cet animal. Ce sont d’ailleurs les Cherokee qui nous ont transmis, au travers du temps, l’allégorie du loup noir et du loup blanc.


C'est l'histoire d'un enfant qui, comme tous les enfants, joue, rêve et se pose beaucoup de questions.

Un jour, après une dispute avec son meilleur ami, il va voir son grand-père, le chef du village.

Il lui demande : "Dis-moi Grand Père, qu'est-ce qu'un Homme ?"

Alors son grand-père, avec ses mots, l'emmène en voyage.

Il lui explique qu'il y a d'une part le loup noir, sombre, manipulateur, envieux, colérique, hargneux et menaçant, qui hurle la nuit, se cache, se bat avec les uns et dévore les autres, terrifie, domine par la peur et tue.

Et d'autre part, il lui dit qu'il y a aussi le loup blanc, accueillant, équitable, joyeux, solidaire et fraternel. Pacifique, lucide, il protège les siens et soutient les autres, attentif, généreux et confiant.

Puis il lui dit : "Tu vois, l'Homme a ces deux loups en lui. Chacun de nous abrite en lui un loup noir et un loup blanc qui ne cessent de s'affronter."

L'enfant réfléchit et lui demande : "... et c'est lequel qui gagne ?"

Alors, le vieux lui répond doucement : "Celui qui gagne,... c'est celui que tu nourris."

 

Cette version est la plus répandue de la légende Cherokee et largement utilisée en psychologie et en coaching comme image de notre « combat intérieur ». Cependant, dans sa version originale, la conclusion est plus nuancée : les deux gagnent ! Ancrée dans la nature dont l’homme fait partie intégrante, la culture amérindienne est nettement moins binaire que la culture judéo chrétienne qui impose une distinction forte entre le bien et le mal, le noir et le blanc.

Ainsi, dans la légende originale, l’histoire continue :

Le vieux Cherokee sourit et répond : "...Les 2 gagnent."

 "Si je choisis de ne nourrir que le loup blanc, le noir se cachera dans chaque coin en attendant que je sois distrait ou que je sois faible pour me sauter dessus. Il se montrera pour demander l'attention qu'il recherche et qui le nourrit. Il sera toujours fâché et en train de se battre avec le loup blanc.

  "Mais si je reconnais aussi les qualités du loup noir, il est heureux et le loup blanc est aussi heureux. Ainsi, tout le monde gagne. Parce que le loup noir a aussi de nombreuses qualités : la ténacité, le courage, la bravoure, une forte détermination et la capacité d'avoir une pensée stratégique. Des qualités qui parfois me sont nécessaires et dont le loup blanc manque.

 Le loup blanc a la compassion, le soin, la force, la capacité de reconnaître ce qui est mieux pour tous. Tu vois mon fils, le loup blanc a besoin du loup noir à ses côtés. D'un autre côté, n'alimenter que le loup noir t'use et tu t'empoisonnes avec tant de haine, c'est pour cela que le loup noir a aussi besoin de l'énergie du loup blanc à ses côtés. Ne nourrir que l'un tuera l'autre de faim et celui-ci deviendrait incontrôlable ou absent. Nourrir et prendre soin des deux signifie qu'ils te serviront bien et ne feront rien qui ne fera pas partie d'une bonne chose, de vital ou de grand. 

J’apprécie beaucoup cette version qui invite à trouver son équilibre plutôt que de chercher à museler ou éradiquer une partie de soi dans une idée de combat et de violence. L’écoute, la bienveillance et le respect de ce que vous êtes est d’ailleurs au cœur de ma pratique en tant que coach de vie.

Le loup : un exemple de leadership

Un manager performant et bienveillant

L’image du « mâle alpha » régnant d’une patte de fer et sans partage sur la meute vous vient à l’esprit ? Oubliez ça ! Les études et observations menées sur le comportement des loups dans leur milieu naturel ont largement battu en brèche cette image caricaturale. Elli H. Radinger traite d’ailleurs clairement ce sujet dans son ouvrage « La sagesse des loups ». Elle y décrit notamment la notion de couple dominant et non de mâle alpha. Forte de 20 ans d’expérience de l’observation des loups, elle souligne notamment : « ce que j’ai observé là est la démonstration du comportement exemplaire d’un leader. Ni domination, ni besoin de rabaisser l’autre, ni agression. Juste l’autorité paisible de celui qui assume ses responsabilités ».

Le couple dominant n’est d’ailleurs pas déterminé sur base de la loi du plus fort ou de combats sanglants mais bien sur une forme d’adhésion du groupe à l’autorité d’individus forts de leurs caractéristiques et expériences. Cette notion d’adhésion du groupe est fondamentale dans une meute qui n’hésitera pas à se retourner contre un dominant trop agressif. 

Les dominants partagent aussi leur pouvoir, d’autres membres de la meute peuvent prendre des décisions pour tous en fonction des circonstances. Les dominants sont, eux, garants de la cohésion du groupe, de la reproduction et de la prise de décision rapide en cas de danger.

La direction au féminin

Pas besoin de quotas de genres dans les meutes de loups, le rôle des femelles y est fondamental. Dans le couple dominant, le mâle et la femelle prennent des décisions ensemble pour le groupe mais, sur des questions cruciales (choix des lieux de chasse ou d’établissement de la tanière par exemple), c’est toujours la femelle qui a le dernier mot. J’entends déjà certains penser « comme à la maison ! » et vous avez raison : ce sont bien souvent les femmes qui, en dernier ressort, prennent des décisions pour la famille.

Cependant, ce rôle ne se limite pas à la sphère familiale : comme les louves mènent la meute lors de la chasse, les femmes sont particulièrement inspirantes quand elles sont en position de manager. Attentives aux relations, elles ont bien souvent un style de management plus inclusif tout en étant de très bonnes décideuses. Je vous invite à (re)découvrir l’article dédié : Résultat positif : une femme dirige.

Les femmes que j’ai rencontrées ont aussi contribué à enrichir ma pratique et ma vision de coach. J’en profite pour saluer et remercier toutes celles qui m’ont fait confiance pour se lancer dans le coaching, à titre personnel ou dans le cadre de leurs fonctions professionnelles, vous m’avez beaucoup appris.

Vous êtes manager et vous voulez développer votre leadership à l’image du loup ?

La meute : une équipe solidaire et performante

Le fonctionnement d’une meute, notamment lorsqu’il s’agit de chasse, est aussi un exemple de cohésion d’équipe et de stratégie. Rien n’est laissé au hasard : observateurs, les loups repèrent d’abord les proies potentielles, évaluant leur chance de réussite en fonction de la vigueur ou des faiblesses des individus visés. A ce titre, les loups âgés sont souvent une force pour la meute : loin d’être mis de côté, les vieux loups sont un véritable atout stratégique. Leur expérience est recherchée et valorisée par la meute : un seul senior dans une famille de loups a 150% de chances en plus d’attraper sa proie (source : Elli H Radinger, la sagesse des loups, p 74).

Ils sont aussi fins stratèges pour s’adapter aux conditions du terrain et de la météo, ainsi que pour communiquer entre eux durant les chasses. Le résultat forme comme une danse, entre la meute et sa proie, une chorégraphie où rien n’est laissé au hasard. Que la chasse se solde par un échec ou une victoire, le résultat est toujours porté par la meute dans son ensemble.

Ces observations sont très inspirantes dans mes activités de coaching en entreprise : comment mieux se connaître et développer la confiance au sein d’une équipe, comment expliciter les missions de chacun vers un objectif commun, comment impliquer et motiver une équipe… Le coaching d’entreprise ou coaching d’équipe vise à mettre en œuvre des solutions individuelles et collectives pour qu'une équipe développe et atteigne des objectifs.


Le loup :  jouer pour fédérer, un as du team building

Louveteaux, adultes ou seniors, les loups jouent tout au long de leur vie, par plaisir mais pas seulement. Le jeu est un outil de communication, d’apprentissage, d’entraînement et de renforcement des liens sociaux. Les jeunes louveteaux apprennent ainsi la loyauté, la coopération et même le plaisir de la victoire sur des individus plus forts qu’eux, les adultes n’hésitant pas à adopter une position de soumission dans ces épisodes ludiques.

A contrario, les épisodes de jeu sont un moyen de poser des limites basées sur l’adage « ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » : un loup, trop emporté par le jeu, se fait vite remettre à sa place s’il se montre trop brutal ou s’il dérange un loup qui n’a tout simplement pas envie de jouer.

La curiosité est aussi une dimension importante du jeu pour les loups, ce qui peut les rendre voleurs ! Des biologistes qui ont observé les loups dans leur milieu naturel ont ainsi fait l’expérience de devenir eux-mêmes une source d’amusement pour les meutes qu’ils observaient et dont certains individus venaient régulièrement leur chiper des vêtements, un duvet ou d’autres objets qu’ils mettaient ensuite joyeusement en pièces.


Le chant du loup, la communion de la meute

Un son profond s'élève dans le silence et monte vers le ciel, un son qui prend aux tripes, entre exultation et terreur. Un cri bientôt rejoint par d'autres, formant un choeur à la fois diversifié et étonnamment unique qui vous touche jusqu'à l'âme.

Que cela soit pour appeler un congénère égaré, affirmer un territoire, trouver un partenaire sexuel, les loups disposent d'une variété de cris et de hurlements qui s'ajoutent à leur panoplie d'outils de communication : regards, jeux, contacts physiques, grondements... Les loups sont des pros de la communication et leur chant constitue l'une des plus belles musiques de la nature, porteuse d'unité et de liens entre les individus.

Comme les loups, nous ne devrions jamais arrêter de jouer, y compris en entreprise. Le team building est, à ce titre, un outil idéal pour (re)construire de la cohésion au sein des équipes, fédérer les forces dans un objectif commun. Chez Wolfpack, je vous propose d’emmener vos équipes dans un ancien fort militaire près de Namur où elles accompliront des missions dont le résultat est basé sur le travail en équipe. Cette dimension ludique est toujours adaptée en fonction des demandes et besoins spécifiques à votre entreprise : un test de diagnostic de la performance du travail d’équipe et une réunion préparatoire sont prévus afin que cette journée soit la plus profitable possible pour vous et vos équipes en fonction de votre contexte propre.


Je veux Organiser un team building au sein de mon entreprise

Vos équipes comprennent des « gamers » et autres « geeks » fans de jeux en ligne ? N’hésitez pas à vous renseigner auprès de coach in genious qui vous propose différentes formules immersives en virtuel où vos équipes devront faire preuve d’intelligence collective pour combattre des loups-garous dissimulés dans leurs rangs.

Découvrir les différentes offres de Coach in Genious

Le loup solitaire, à la recherche de son propre chemin

Le loup solitaire fait l’objet de nombreux mythes mais aussi d’observations dans son milieu naturel. Si les loups sont des animaux sociaux, cela n’empêche cependant pas que des individus quittent un groupe et partent seuls, parfois sur de longues distances, avant de fonder leur propre meute ou encore de revenir à la maison.

Comme chez les humains, certains loups se comportent en aventuriers là où d'autres préféreront la chaleur du groupe. Un loup peut ainsi connaître une plus ou moins longue période solitaire où il développera ses ressources propres pour faire face aux défis imposés par son environnement. Cependant, tôt ou tard, il construira ou réintégrera un groupe, dans lequel il investira tous les apprentissages et expériences issues de son expérience de l’isolement.

En coaching personnel, je vous propose de créer un espace centré sur vous. Un peu comme le loup solitaire, je vous accompagne à la découverte de vos ressources, à faire face à vos propres défis. Que vous souhaitiez équilibrer votre vie professionnelle et votre vie privée, trouver une nouvelle orientation professionnelle, augmenter votre confiance en vous ou encore améliorer votre communication, je vous reçois avec une écoute attentive et bienveillante vers votre objectif. Et vous prendrez moins de risques qu’un loup qui part en solitaire : le premier rendez-vous est gratuit et sans engagement.


L'appel de la forêt : coaching dans la nature

Dans son livre « L’appel de la forêt », Jack London nous emporte avec talent dans l’aventure de Buck, un chien enlevé au confort de sa famille et enrôlé dans une équipe de chiens de traineaux, qui trouve finalement sa place dans la nature sauvage au sein d’une meute de loups. Si je n’ai pas le talent littéraire de cet auteur, je vous invite cependant à faire comme Buck et à venir renouer non seulement avec la nature en général mais aussi avec vous-même et votre mission de vie, à travers un séjour de coaching dans la nature.

Un bon exemple étant toujours plus parlant, je vous invite à découvrir le témoignage de Pascale qui a participé à l’aventure avec la formule 4 jours et 3 nuits en forêt.

Votre mission, le sens de votre vie est unique et n’appartient qu’à vous. Durant un jour, deux jours et une nuit ou encore 4 jours et 3 nuits, je vous invite à le (re)découvrir dans un endroit ressourçant et énergisant. Je vous accompagnerai dans votre démarche à la rencontre de vous-même, de votre « loup noir », de votre « loup blanc », avec un regard bienveillant.

Je veux en savoir plus sur les différentes formules

Le coaching ou comment nourrir vos loups intérieurs

Vous comprenez à présent toute la force et l’inspiration que les loups m’apportent et combien ils sont exemplaires dans leur fonctionnement, seuls ou en groupe. Que cela soit à titre individuel ou collectif, pour des questions personnelles ou professionnelles, le coaching est un processus qui vous invite à apprivoiser vos loups intérieurs, à les respecter et à les nourrir, afin que, noir ou blanc, ils soient votre meute personnelle pour atteindre vos objectifs.

Laissant de côté toutes perspectives négatives que certains raccourcis ont générées, la meute de loups est un ensemble s’unissant pour la protection et la subsistance de chaque membre, comme une famille à laquelle chacun est digne d’appartenir. 

Vous voulez en savoir plus sur moi ? Découvrez mon approche, mes missions et valeurs



À la rentrée, gérer son temps pour en gagner
Coaching personnel